Viripedia

Depuis la nuit des temps, chaque technologie nouvelle a engendré sa propre malveillance, et l’internet ne faisant pas exception à la règle, les virii sociaux commencent tout juste à faire leur apparition…
La version allemande de Wikipedia a récemment la victime de hackers ayant utilisé la possibilité qu’à tout un chacun de créer de nouvelles pages sur l’encyclopédie en ligne pour diffuser un virus. Après avoir créé un lien vers un supposé patch contre le virus Blaster, ils ont diffusé un mail à l’intention des internautes allemands, les invitant à télécharger ce qui n’était autre qu’un virus, relate Tech2 India.

A la vitesse où naissent et se développent aujourd’hui les sites collaboratifs, on ne peut que s’interroger sur les opportunités ainsi offertes à la malveillance. Sans doute est-il également temps de se poser la question de l’avenir du web en termes de sécurité et d’éducation de l’internaute, afin d’éviter que l’enthousiasme ne nous pousse à négliger la prudence. Vox, MySpace Music, Ringo ou Iamyourtarget, pour n’en citer que quelques uns, seraient-ils les mêmes s’ils venaient à servir de canal de diffusion pour les créateurs de virus ?

Ce contenu a été publié dans Vu, lu ou entendu. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...